Quatre concours IEP : Paris, Province, Bordeaux, Grenoble

Choisir son parcours sur mesure à Saint-John Perse

L'Ecole Saint-John Perse est spécialisée dans la préparation aux concours des IEP pour les pré-bacheliers (BAC -1, Bac +0) et les bacheliers en première année d'enseignement supérieur (BAC +1).

Les IEP recrutent à la fois des étudiants sortant de terminale (avec leur BAC en poche bien sûr) et des étudiants sortant d'une première année d'étude post-BAC. 

Il est souhaitable de commencer à se préparer dès la classe de première, pour ne pas risquer une surcharge de travail vu l'exigence des examens. Toutefois, un suivi sérieux et régulier de la préparation suffit pour arriver prêt le jour des épreuves. 

Il existe quatre concours distincts, donnant accès chacun à un IEP suivant des modalités différentes et pour des spécialisations particulières selon l'établissement d'admission.   

Sciences-Po Paris – Viser haut

L'examen le plus prestigieux et le plus sélectif est celui de l'IEP de Paris. Cette institution propose un concours dont les matières et les modalités de passage se distinguent des autres. 

Trois matières sont à l'honneur lors des examens écrits : histoire (programme de 1ère), langue étrangère (notre spécialisation : anglais) et une épreuve à option, en SES, mathématiques ou littérature/philosophie (notre spécialisation : SES). 

Les candidats admissibles à l'écrit passent ensuite une épreuve orale qui s'appuie sur un dossier élaboré personnellement, décrivant leurs parcours scolaires et extrascolaires (20 minutes d'entretien). En raison de la durée limitée de l'entretien, une préparation solide du dossier est nécessaire. Après les écrits, les compteurs sont remis à zéro et les candidats admissibles sont jugés sur la base de leurs dossiers et de leurs entretiens.  

Généralement, les étudiants qui tentent le concours de Paris s'essayent aussi aux concours des IEP de province; en effet les contenus disciplinaires ne sont pas exactement les mêmes, mais la dynamique de préparation mérite d'être exploitée dans des épreuves à l'esprit et aux contenus comparables.

IEP de province – Choisir son école

Sept IEP en province proposent un concours commun d'admission. S'ils sont moins connus que l'IEP de Paris, ils sont aussi des établissements renommés et proposent des cursus riches et variés. Leur examen d'entrée nécessite un travail tout aussi rigoureux et régulier. 

On peut choisir de ne passer que ce concours, qui est commun à tous les IEP mais il est intéressant de profiter de sa dynamique de préparation pour présenter à la fois l'IEP de Paris et ceux de province. 

Trois matières sont mises au Concours Commun des IEP de provinces : histoire (programme de 1ère mais seulement de 1945 à nos jours), langue étrangère et une épreuve de "questions contemporaines", autrement dit "culture générale".             

IEP de Bordeaux et Grenoble – Des parcours différents

Ces deux IEP proposent des examens spécifiques.

Concernant l'IEP de Bordeaux, si vous êtes passionné d'actualité – ce concours est fait pour vous ! Trois épreuves écrites sont organisées, comme toujours en histoire et langue étrangère; mais la plus importante – c'est la spécificité de cet institut – est une épreuve de composition sur dossier d'actualité, qui implique une solide culture générale et une préparation spécifique. 

Si vous êtes passionné de sport, c'est le concours de Grenoble qui vous correspondra le mieux. Ouvert aux sportifs de haut niveau qui souhaitent mener leurs études en continuant à pratiquer leur(s) sport(s), cet IEP n'organise que deux épreuves écrites pour sélectionner ses élèves, l'une en langue étrangère et l'autre en histoire. Cette dernière fait l'originalité de ce concours, puisqu'elle porte spécifiquement sur un ouvrage d'histoire contemporaine (mettre les livres des trois années précédentes).  

Concours

Matières

IEP de Paris

1) Une épreuve d'histoire basée sur le programme de première. Dissertation et étude de document. Coefficient 2, durée 4 heures.

2) Une épreuve à option au choix : littérature et philosophie ; mathématiques ; sciences économiques et sociales. Coefficient 2, durée 3 heures. 

3) Une épreuve de langue étrangère. Coefficient 1, durée 1 heure et demi.

4) L'entretien oral à partir du dossier du candidat. Ne concerne que les admissibles à l'écrit. 20 minutes. Les dossiers sont notés A, B, C. La moyenne des écrits ne compte plus. 

IEP de province 

1) Une épreuve de questions contemporaines, dissertation, un sujet à choisir parmi deux proposés, durée 3 heures, coefficient 3. 

2)  Une épreuve d'histoire. Dissertation, un seul sujet. Durée 3heures , coefficient 3.

3) Une épreuve de langue étrangère. Durée 1h30, coefficient 2. 

IEP de Bordeaux

1) Une composition sur un thème d’actualité à partir d’un dossier comprenant un ou plusieurs documents. Durée 3 heures, coefficient 2. 

2) Une épreuve d’histoire. Il s’agit de questions de cours sur le programme complet de première S. Durée 2 heures, coefficient 2.

3) Une épreuve de langue étrangère : durée 1h30, coefficient1. 

IEP de Grenoble

1) Une épreuve de langue étrangère : durée : 1 heure, coefficient 1.

2) Une épreuve sur un ouvrage d’histoire contemporaine avec deux questions sur l’ouvrage (chaque question notée sur 3) et une dissertation d’ouverture (à partir des thèmes de l’ouvrage) sur l’histoire et l’actualité (notée sur 14). Durée de l’épreuve 4 heures, coefficient 3.